COLLOQUE RESEAUX EN QUESTION

5e Rencontres de Mâcon, Réseaux en question : utopies, pratiques et prospective, 30 juin et 1er juillet 2005

Programme

Ce colloque se propose d’aborder la question des réseaux dans la diversité des significations qu’elle a pu porter et de manière pluridisciplinaire, tout en variant les échelles d’analyse et en confrontant les situations historiques à celles d’aujourd’hui. Le retour sur la dimension temporelle des réseaux peut inscrire les réalisations auxquelles ils ont donné lieu dans une pensée de l’espace encore marquée par l’utopie d’une efficacité économique et sociale. L’analyse contemporaine, menée à travers les interactions entre acteurs et réseaux, permet d’observer de nouvelles formes d’articulation entre le social et l’économique, ainsi que des transformations de pratiques territoriales qui recomposent les rapports à l’espace. Les interrogations portent sur les possibilités d’autres modalités d’organisation territoriale dans des sociétés contemporaines où les impératifs de gestion sont considérés comme déterminants. Imaginaire spatial, référentiel d’action, vocabulaire scientifique sont autant de matériaux examinés afin de saisir comment se déploie de nos jours la « société en réseaux ».

 

Jeudi 30 juin 2005

9 h 00 accueil des participants
9 h 45 ouverture du colloque
10 h 00 conférences introductives
Jean-Marc Offner (LATTS UMR 8134 CNRS)
Daniel Parrochia (université Jean Moulin-Lyon 3)
Pierre Musso (université Rennes 2)

 

Jeudi 30 juin, 14 h 00 - 18 h 00 

RESEAUX ET SERVICES : QUELS ENJEUX CONTEMPORAINS ?
Président : Pierre Musso (univ. Rennes 2) ; témoin : Philippe Thiard (univ. Paris XII)
– Antoine Beyer (univ. Strasbourg 1), Gebhard Wulfhorst (INSA Strasbourg), « L’intercon-nexion Strasbourg-Ortenau. L’utopie d’une croisée TGV franco-allemande »
– Alain L’Hostis (INRETS-TRACES), « Polycentrisme européen et organisation des réseaux de transport »
– Pierre Zembri (univ. de Cergy-Pontoise), « Les réseaux aériens issus de la déréglemen-tation en Europe et en Amérique du Nord : pour une approche typologique renouvelée des structures »
– Alexandre Mignotte (PACTE, univ. Grenoble 1), « Dérégulation-(re)régulation des services publics en réseau. Quelles implications territoriales de la normalisation des activités postales ? »
– Catherine Carré (LADYSS, univ. Paris I), « Proximité territoriale versus réseaux techniques ? La territorialisation de la gestion urbaine de l'eau en France »
– Jean-Michel Deleuil (EDU UMR 5600 CNRS, INSA), « L’éclairage public : de la politique du réseau technique à la technique du réseau politique »
– Isabelle Roussel (univ. Lille 1), « Les réseaux de surveillance de la qualité de l'air. Le temps du questionnement »

 

RESEAUX ET GOUVERNANCE
Président : Franck Scherrer (univ. Lyon 2) ; témoin : Martin Vanier (univ. Grenoble 1)
– Michel Bussi (univ. de Rouen), « Le réseau de villes Normandie Métropole (Caen-Rouen-Le Havre) : entre utopies et pratiques d'un bassin de vie métropolitain »
– Yves Jean, Dominique Royoux (ICOTEM, univ. de Poitiers), « Réseaux de villes, réseaux de territoires : clivages et articulations des référentiels d'action. Exemples d'une région en voie de métropolisation dans l'Ouest de la France »
– Laurent Lévêque, Benjamin Steck, (CIRTAI, univ. du Havre, CNRS FRE IDEES 2795), Brigitte Fouilland (CSO, Paris), « Réseaux de villes, entre réseaux virtuels et réseaux de gouvernance »
– Frédéric Tesson (univ. de Pau), « Les ‘réseaux de villes’ : l'intercommunalité du XXIe siècle, retour sur une belle idée… »
– Guy Di Méo (ADES, univ. de Pau), « Les pays : de l’administration territoriale à la gouvernance en réseau »
– Paul Boino (UMR 5600 CNRS, univ. Lyon 2), « Les gouvernements métropolitains entre territoire et réseau »
– Armand Frémont (Ministére de l’Education nationale, DATAR), « Sur quelques réseaux de pouvoir (politique, administratif, économique) »

 

RESEAUX, REPRESENTATIONS ET MODELES
Président : Antoine Bailly (univ. de Genève) ; témoin : Maurice Bernadet (LET)
– Christiane Rolland-May (univ. Strasbourg 1), « SMA et réseaux d'acteurs. Evaluation par réseaux neuronaux : le modèle NEUREVAL »
– Christian Jamot (CERAMAC, univ. de Clermont-Ferrand), « La notion de réseau christallérien peut-elle s'appliquer à l'intérieur des espaces urbains étalés (les nouveaux territoires urbains) ? »
– Céline Rozenblat (UMR CNRS 6012 ESPACE, univ. Montpellier 3), « Un réseau de villes n'est pas un arbre »
– Jean-Jacques Bavoux (univ. de Bourgogne), « Réseaux et concept de relais »
– Philippe Genestier (RIVES UMR 5600 ENTPE CNRS), « Le vocable ‘réseau’ : ce que révèlent ses emplois métaphoriques »
– Christiane Arbaret-Schulz (Image et Ville, CNRS), « L’invention d’un au-delà de la frontière et du réseau. La figure de la frontière réticulaire ou comment un artefact contemporain peut aider à penser le monde aujourd’hui »
– Bernard Ganne (GLYSI CNRS), « Les réseaux et la transformation du lien social, ou de la force des liens faibles dans un monde se globalisant ».

 

Vendredi 1er juillet, 8 h 45 - 12 h 30 

RESEAUX ET SERVICES : QUELS ENJEUX CONTEMPORAINS ?
Président : Armand Frémont ; témoin : Cynthia Ghorra-Gobin (CNRS)
– Raymonde Séchet (UMR 6590 ESO CNRS, univ. Rennes 2), « Des réseaux de soins ignorant les réseaux sociaux, une équité au rabais »
– Cynthia Ghorra-Gobin (CNRS), « Réseaux électroniques et espaces publics : des représentations inscrites dans le registre de la rivalité ou de la complémentarité ? »
– Bruno Moriset (CRGA UMR 5600, univ. Lyon 3), « Une utopie en actes : réseaux de télécom-munication et aménagement du territoire »
– Philippe Thiard (ATIR, univ. Paris XII), « Les sites internet et la promotion économique : du cyber-réseau au réseau de territoires »
– Agnès Bonnaud (LER-SEREC, univ. Lyon 2), « Les Arbres de connaissances©, réseaux immatériels de partage de savoir et compétences »
– Sébastien Fleuret (UMR 6590 ESO CNRS), « Réseaux locaux de santé et associations »
– Antoine Bailly (univ. de Genève), « Les réseaux de santé : réflexions et propositions à partir du cas suisse »

 

Vendredi 1er juillet, 9 h 00 - 12 h 30 

RESEAUX ET SERVICES : TEMPS LONG ET MUTATIONS
Président : Guy Di Méo (univ. de Pau) ; témoin : Michel Bussi (univ. de Rouen)
– Nicolas Verdier (CNRS 8504 Géographie-cités, CNRS), « Penser le réseau au XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle : le cas de la Poste »
– Anne Bretagnolle (CNRS 8504 Géographie-cités, univ. Paris I), « Analyse morpho-dynamique du réseau des routes de poste en France (XVIe-XIXe s.) »
– Sandrine Vaucelle (ADES-Tempos, univ. Bordeaux  3), « Réseaux d'approvisionnement en eau : systèmes d'acteurs et choix techniques depuis le XVIIIe siècle à Bordeaux »
– Bernard Boureille (CREUSET, univ. de Saint-Étienne), « Michel Chevalier et l'économie des réseaux »
– Anne Hecker (univ. Nancy 2), « D'un réseau à l'autre : le RAVel wallon »
– Franck Scherrer (IUL UMR 5600 CNRS, univ. Lyon 2), « Y a-t-il une ville après le réseau ? Prospective du rôle territorial des services urbains en réseau à la lueur des théories de la fragmentation urbaine »

 

RESEAUX ET ACTEURS SOCIO-ECONOMIQUES
Président : Bernard Ganne (CNRS) ; témoin : Dominique Royoux (univ. de Poitiers)
– Marie-Eve Férérol (CERAMAC, univ. de Clermont-Ferrand), « Les réseaux d’entreprises dans les espaces interstitiels »
– Jean-Pierre Houssel (univ. Lyon 2), « Utopie et réalisme, le sauvetage des entreprises de l'habillement par l'organisation en réseau »
– Laurence Barnèche-Miqueu (UMR 5194 CNRS CIRUS-Cieu), « Force des liens dans le dispositif SPL. »
– Claire Delfosse (LER-SEREC, univ. Lyon 2), « Quels réseaux agricoles, pour quels liens aux lieux ? »
– Sophie Louargant, Damien Denizot (UMR 5194 CNRS PACTE, univ. Grenoble 1), « Les réseaux de la prospective à l’aune du développement territorial »
– Romuald Normand (INRP EHESS), Monique Vincent (univ. Lyon 2), « L'analyse de réseaux à la croisée des méthodes »

 

RESEAUX,IDENTITES ET MOBILITES
Président : Marie-Vic Ozouf-Marignier (EHESS) ; témoin : Frédéric Tesson (univ. de Pau)
– Bruno Dumons (LARHA CNRS), « Parachutés et ‘hommes du cru’, Réseaux et itinéraires de parlementaires socialistes dans la Saône-et-Loire de l'entre-deux-guerres »
– Mathieu Grenet (CED, univ. Lyon 2), « Quand ‘le plus court chemin’ n'est pas le chemin le plus court. Les réseaux migratoires grecs vers Marseille de la fin du XVIIIe au milieu du XIXe siècle »
– Emmanuel Bioteau (CARTA, UMR 6590 ESO CNRS, univ. d’Angers), « Les réseaux d'acteurs au service des recompositions sociales et spatiales : perspectives nouvelles dans l'Ouest roumain »
– Djemila Zeneidi (UMR 6590 ESO CNRS), « L'archipel des squats, le réseau des nouvelles utopies urbaines en Europe »
– Stéphanie Lima (UMR 6588 CNRS MITI, univ. de Poitiers), « Des réseaux en partage dans le temps et dans l'espace. L'utopie d'un espace sans limites »

 

Vendredi 1er juillet 2005 

14 h 00 Conclusion : Pierre Veltz (Ecole nationale des Ponts et Chaussées, IEP Paris)
15 h 30 Table ronde
- Gabriel Dupuy (univ. Panthéon Sorbonne-Paris 1)
Yves Crozet (Laboratoire d’Economie des Transports)
Vincent Fouchier (conseiller DATAR Prospectives et Etudes)
Armand Frémont (Ministère de l’Education nationale, DATAR)

 

Samedi 2 juillet 2005 

Une excursion en car est organisée à la journée. A partir de Mâcon, nous nous rendrons sur les sites médiévaux de Brancion, Chapaize, sous la direction de Denyse Riche, professeur d’histoire médiévale à l’université Lumière-Lyon 2. Le retour est prévu vers 17h30

 

Conseil scientifique
Maurice Bernadet (univ. Lumière-Lyon 2), Nicole Commerçon (CNRS), Gabriel Dupuy (univ. Panthéon Sorbonne-Paris 1), Pierre Musso (univ. Rennes 2), Jean-Marc Offner (CNRS), Marie-Vic Ozouf-Marignier (EHESS), François Plassard (CNRS), Denise Pumain (univ. Panthéon Sorbonne-Paris 1), Annie Ruget (univ. de Bourgogne), Martin Vanier (univ. Joseph Fourier-Grenoble 1).